Balise euroéenne des chemins de Compostelleadresse facebook: Vers CompostelleLA VIA AQUITANIA, L'ANCÊTRE DU CAMINO FRANCÉS

PLAN DU SITE | Bienvenue | Motivations | HISTOIRE ET LÉGENDES | Associations jacquaires | Revues électroniques | Pèlerinage et humour | Vidéos pour découvrir | Chansons de Compostelle | Les patronages de saint Jacques | Que penser de la marche | Conseils pratiques | La credencial | Adresses et liens | GENEALOGIE | RANDONNÉE | Nous contacter

 

 

  

 

LA VIA AQUITANIA , L’ANCÊTRE DU CAMINO FRANCÉS.


par Pierre Swalus

pierre.swalus@verscompostelle.be

 Dans le dernier numéro de la revue « Hola » , Willy BERTIAU présentait dans un court article(1) le Camino « La Calzada Via Aquitania ». Il le présentait comme une alternative au Camino Francés entre Pampelune et Carrión de los Condès. Une alternative de 303 km découpée en 13 étapes.

Dans cet article, 3 liens internets permettent d’en apprendre plus sur ce chemin. Le premier lien renvoie vers une vidéo promotionnelle(2)  qui présente la partie du camino allant de Tardajo à Carrión de los Condes.

Le deuxième lien renvoie à un guide en espagnol, téléchargeable en pdf(3), guide qui décrit chacune des 13 étapes et renseigne tous les services et hébergements offerts par les localités traversées. Le guide s’ouvre sur une carte du chemin, carte qui le situe bien par rapport au camino Francés.

 

Le troisième lien renvoie lui vers un document intitulé « Guia…/… »(4) . En fait, il ne s’agit en rien d’un guide mais bien d’un article sur l’origine historique de cette route. qui date de l’époque romaine.

Le camino La Calzada Via Aquitania, présenté comme une alternative au camino Francés entre Pamplune et Carrión de los Condes, est en réalité un fragment du chemin suivi du IXe au XIe-XIIe siècle par les voyageurs  commerçants et pèlerin.es venant notamment d’Aquitaine.

La route suivie à cette époque était la voie romaine XXXIV allant de Bordeaux à Astorga.

Sur cette carte, provenant de Es Wikipedia espagnol(5), est représentée la portion de la voie romaine constituée par « La Calzada Via Aquitania ». La traduction des noms de lieux et les limites de la Calzada Via Aquitania ont été ajoutées sur cette carte par l’auteur.

Comment est on passé de cette voie au camino Francés tel qu’on le connait aujourd’hui ?

Les 3 cartes publiées dans le « Guia…/… »(4) illustrent très bien les étapes de ce passage.

Au IXème-Xème siècle, la route venant de l’Aquitaine « française » et allant vers Compostelle est la voie romaine XXXIV Ab Asturica Burdigalam.

Au XIème siècle, Sancho III el Mayor (1005-1035), pour consolider son royaume, dévie la route à partir de Pamplona par Najera  et rejoint la via XXXIV à Brivescia (4,6).

Selon Isaac MORENO GALLO (6,7), il est probable qu'au début le parcours n'était pas fixe : il aurait pu passer par Logroño, (San Domingo de la Calzada et Belorado n'existaient pas encore); de Nájera, il aurait pu suivre la voie romaine Ab Asturica Terragone jusqu'à Cerezo et Breviesca, rejoignant ainsi la Via Aquitana. .

Le cap définitif est atteint à partir de 1076 sous Alphonse VI qui dévie la route à travers la Rioja et plus tard par Castrojeritz. La construction de ponts d'abord par Santo Domingo et puis par son disciple Juan de Ortega et la construction d’hôtelleries  ont aidé à ces changements. En 1095 le roi repeuple Logroño avec des Francs(8) et la création de nouvelles villes stabilise la nouvelle route(4, 6,7).

Au XIème siècle nait le camino Francés et au XXIème, la Calzada Via Aquitania renait et peut effectivement être une alternative intéressante pour une partie du camino Francés.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

(1) BERTIAU Willy, Via Aquitania, een alternatief voor de Camino Francés , Hola, (Revue électronique de La Vlaams Compostelagenootschap), N° 131, juin 2021, p. 18 : En ligne sur le site : https://compostelagenootschap.be/wp-content/uploads/2021/05/hola131.pdf

(2) JUNTA DE CASTILLE Y LEON,  http://ovtspain.es/viaquitania/video/via-aquitania-02.mp4

(3) ASSOCIACIÓN DE AMIGOS DEL CAMINO DE SANTIAGO VIAAQUITANIA,  Camino La Calzada Via Aquitania 303,14 km, (le lien sur la page de l’Association de la Viaaquitania n’a pas pu être trouvé)           
En ligne sur le site de la Vlaams Compostelagenootschap :
https://compostelagenootschap.be/wp-content/uploads/2021/05/etapas-y-albergues.pdf

(4) ib , Guia del Camino de Santiago . La Calzada Via Aquitania Tramo Castellano Burgos-Palencia, (le lien sur la page de l’Association de la Viaaquitania n’a pas pu être trouvé)
En ligne sur le site de la Vlaams Compostelagenootschap :
https://compostelagenootschap.be/wp-content/uploads/2021/05/LA-CALZADA-VIA-AQUITANIA-2021.pdf

(5) ES WIKIPEDIA, Via Aquitania, En ligne sur le site https://es.wikipedia.org/wiki/V%C3%ADa_Aquitania

(6) MORENO GALLO Isaac , Roman Engineering On The Roads To Santiago. I – The old highway through Castile and León”, Revista Cimbra nº 346. Colegio de Ingenieros Técnicos de Obras Públicas,  Mayo de 2002, p. 7, En ligne sur le site de Isaac MORENO GALLO, Triainvs : http://www.traianvs.net/viasromanas/camino-santiago-01_en.php

(7) MORENO GALLO Isaac, Roman Engineering On The Roads To Santiago. II – The Roads of the Rioja, Revista Cimbra nº 356. Colegio de Ingenieros Técnicos de Obras Públicas,  2004, En ligne sur le site de Isaac MORENO GALLO, Triainvs , http://www.traianvs.net/viasromanas/camino-santiago-02_en.php

(8) Notamment de l’implantation de Francs sur la route vers Compostelle vient le nom « Camino Francés ». Le « chemin français » est une mauvaise traduction ; la traduction exacte est « route (ou chemin) des Francs ». 

 Mis en ligne le 06/06/2021